*

Clic - calques gan
PFEIFFER Didier Président
bas de page

Expédié le 19 juin 1998 pour Information à Mme Marylise LEBRANCHU
secrétaire et moyennes entreprises, au commerce et à l'artisanat,
rattachée auprès du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie.

Mes lettres à Didier PFEIFFER Président du Gan Assurance
 | Vers Pfeiffer 15 DECEMBRE 1997  | GAN  Assurance   | Vers Pfeiffer 02 MARS 1998  | 
Mme Béguin-Nicoud Eliane
Ex-commerçante
A   
gan pfeiffer

fichier.pdf
Monsieur PFEIFFER Didier
Président du Gan Assurance

Puteaux, le 15 décembre 1997
  Lettre ouverte à Monsieur Didier Pfeiffer, Président du GAN

Suite à la publicité du mardi 9 décembre 1997 publiée dans le quotidien le Monde sous le titre
Communication du GAN

voir : texte retiré suite au référé du 23 mai 2005 - [six phrases]

Je ne l'ai pas encore fait. Peut-être serait-elle " classée sans suite " comme la première plainte que j'ai déposée le 16 janvier 1997 au TGI. de Paris, après les publicités diffusées dans le quotidien le Monde les 17, 18, 19, 20 ect... novembre 1996.   (Pièce n° 1)

Souvenez-vous de la publicité du Gan en novembre 1996 :

Un assureur qui s'occupe de tout en cas de dommage, c'est possible ?
Oui, et c'est en face - c'est au Gan.
Vous avez de l'avenir le Gan vous l'assure.

Mon commerce de lingerie était situé au 13, rue Raymond Daujat à Montélimar dans la Drôme. Il était assuré au Gan Cabinet Magnet et Veyre. Incendié le 18 août 1992 il n'a jamais été indemnisé, alors que la procédure a été classée le 03 décembre 1992 par le Parquet de Valence. Depuis je suis sans travail et sans ressources. Le Préfet des Hauts-de-Seine m'a également supprimé le R.M.I. en exécution d'une stratégie destinée à me faire taire définitivement.

Je vais donc vous interpeller sur votre seconde publicité, celle du 09/12/97 (Pièce n° 2)


Page 2


Vous déclarez
:

1°]    Aujourd'hui, la situation du Gan, qui bénéficie du soutien de l'Etat, est restaurée, je ne peux laisser porter atteinte à son crédit.

Je réponds :
Comment pouvez-vous affirmer que la situation du Gan est restaurée ? Mon préjudice, l'incendie de 1992 n'a jamais été indemnisé.


---------------

Vous déclarez:

2°]   Il est incontestable que le Gan a connu dans le passé de lourdes pertes. Elles provenaient pour l'essentiel d'une filiale bancaire spécialisée dans l'immobilier.

Je réponds :


Je l'affirme en connaissance de cause, mes plaintes peuvent en témoigner.

---------------

Vous déclarez :

3°]   Mais l'image d'une entreprise accumulant les échecs ne correspond plus à la réalité. Depuis un an, je me suis attaché à réorganiser le Groupe en profondeur, de sorte que les activités d'assurance ne soient plus concernées par les charges du passé.

Je réponds :

---------------

Vous déclarez :

4°]   Le plan de redressement mis en oeuvre et l'implication de tous, collaborateurs, mandataires et agents généraux ont permis au Gan de retrouver sa solidité financière traditionnelle et de renouer vec les bénéfices.

Je réponds :


Vos collaborateurs et agents d'aujourd'hui sont aussi ceux d'hier. Leurs méthodes d'hier auraient-elles disparu comme par enchantement ? Dans ce cas vous pouvez décerner un prix spécial au Cabinet Gan Magnet et Veyre de Montélimar.

Je peux vous affirmer que M. Rémy Veyre n'ignorait rien des détails du contrat d'attentat visant mon magasin. Le Cabinet Gan de Montélimar figure en bonne place dans ma demande d'ouverture d'information judiciaire pour crime organisé du 14 août 1992, transmise au Parquet de Valence. Ma demande est restée lettre morte. La justice est déjà saturée par son propre fonctionnement, pas de risque qu'elle poursuive les détournements de fonds et les crimes associés.

---------------

Vous déclarez :

5°]   Quelles qu'aient pu être les difficultés rencontrées, le Gan Assurances a toujours scrupuleusement tenu ses engagements vis-à-vis de ces clients et il va de soi qu'il en sera de même à l'avenir. Vous avez toutes les raisons de garder votre confiance au Gan Assurances qui dispose de nombreux atouts pour affronter l'avenir : ...

Je réponds :


Sur de telles bases les perspectives d'avenir de vos futurs clients sont des plus risquées.

---------------

Vous déclarez :

6°]   Notre Groupe, prochainement privatisé, exerce un métier d'avenir car il répond à des besoins croissants de couverture des risques économiques et sociaux. Dans ce contexte, le Gan Assurance a la volonté et les moyens de les satisfaire en poursuivant une relation de confiance avec ces trois millions de clients.

Je réponds :

Le Gan ne manque pas de moyens pour financer une telle campagne de propagande de son président. En application de votre serment public Monsieur Pfeiffer, en faveur de la couverture des risques économiques et sociaux , le Gan ne manquera pas d'honorer scrupuleusement ses engagements d'indemnisation concernant le contrat Assurances Multirisque Gan Incendie Accidents : N° 889 102 151 souscrit le 20 octobre 1988 par Madame Béguin Éliane pour sa boutique Tentation sise au 13, rue Raymond Daujat à Montélimar dans la Drôme. 

J'attends votre réponse, et vous remercie par avance pour votre prochaine prise de position.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l'expression de ma sincère considération.

Mme Béguin-Nicoud Eliane


Chronologie  =    spinmenu              Voir aussi Fichier .pdf           

   UPEMEIC


Lettres à Didier PFEIFFER Président du Gan Assurance
 | Vers Pfeiffer 15 DECEMBRE 1997  | GAN  Assurance   | Vers Pfeiffer 02 MARS 1998  | 
Mme BEGUIN-NICOUD Éliane
13, rue Raymond Daujat
26200 - MONTELIMAR
----------------------
Adresse  actuelle :
Mme Béguin-Nicoud Eliane - Chez M. GARDET Bernard
App. 114  6 Ter rue Voltaire - 92800 - PUTEAUX
gan pfeiffer 
Président du Gan
2, rue Pillet-Will
75009 - PARIS
 

Puteaux, le 02 mars 1998
Lettre recommandée AR. n° RA 0031 9492 9FR

OBJET : Indemnisation par la Compagnie GAN du sinistre incendie du 18 août 1992
- Votre demande de nomination par nos soins d'un expert.

N/REF. : Voir en-tête
Sinistre incendie du 18 août 1992.
V/REF. : Lettre du 16 FEV. 1998 de Dominique MAINETTI
Responsable de la Direction
Direction des Relations avec les Consommateurs.

Par lettres recommandées du 21 janvier 1998 [signée C. TAROT Responsable Division Sinistre &  CX, [postée le 23/01/98, présentée le 26/01/98 et retirée par mes soins le 29/01/98.]    janvier 1998 |

puis du 13 février 1998signée Marcelle JANVIER Secteur Incendie & RD, [postée le 16/02/98, présentée le 17/02/98 et retirée par mes soins le 20/01/98]    | février 1998 |

enfin par lettre simple du 16 février 1998 signée Dominique MAINETTI responsable de la Direction,  | 16/02/98 |

[postée le 17/02/98], la compagnie d'assurances GAN s'est engagée à indemniser le sinistre du 18 août 1992 suite à l'incendie de ma boutique de lingerie « Tentation » au 13, rue Raymond Daujat - 26200 - Montélimar.

Le 10 février 1998, je me suis rendue au Groupement d'experts d'assurés UPEMEIC 143, rue Blomet - 75015 - PARIS.  

Après quelques recherches il s'est avéré que le président de ce groupement et le cabinet d'expert ROUX et HERR ne faisait qu'un.

Une secrétaire, Cécile ROUZIER a bien voulu me recevoir avec enthousiasme qui est quelque peu retombé à l'annonce de mon absence de ressources.

Après la remise de la copie de la lettre du GAN du 21 janvier 1998 signée C. TAROT Responsable Division Sinistre & CX, il a été convenu de m'adresser une liste d'experts agréés pour traiter ce dossier.

Je n'ai toujours rien reçu, aussi je relance ce jour le président de L'UPEMEIC par lettre recommandée ci-jointe.

Je communiquerai les coordonnées à la Compagnie GAN dès que possible.
Dans l'attente,

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de mes salutations distinguées.

Mme BEGUIN-NICOUD Éliane


 Tentation - Un magasin détruit par le feu         Dauphiné Libéré        La Tribune de Montélimar
 

 

Retour :  Gan Assurance    Gan 1988-1994   Gan 1997-1998 Gan Pfeiffer

De la Corruption au Crime d\'Etat | NICOUD Eliane GAN Assurances
N ° 18 - GAN Assurances  - Didier PFEIFFER / GAN  &  ROUX  et  HERR / UPEMEIC
   l_flag_canada.gif perso@nicoudeliane.net  - Affaire BEGUIN-NICOUD Eliane -  par Eliane Nicoud  - http://nicoudeliane.net/  haut de page